<< Retour

Jeudis de l’IRSI – conférence le 02 avril 2015 : Diversité et communautarisme

Diversité et communautarisme

Lors de son intervention, la réflexion de Jean-Michel Quillardet portera sur l’équilibre que nous devons trouver entre d’une part les principes fondamentaux de la République dégagés par la philosophie des Lumières et la révolution française de 1789, et le préambule de la constitution de 1946 repris dans la constitution actuelle, d’autre part l’évolution de notre société notamment concernant de nouvelles populations.

Il est nécessaire par ailleurs, d’assurer un équilibre entre d’une part la diversité, le cosmopolitisme et le multiculturalisme qui peuvent constituer une richesse, d’autre part le communautarisme qui ne peut quant à lui que diviser et séparer.

En d’autres termes, il faut instaurer le droit à la différence mais pas la différence des droits et cela peut s’articuler autour d’une bonne pratique de la laïcité dont l’objectif est la formation d’une communauté citoyenne et nationale quelles que soient les origines ethniques et religieuses, transcendant les identités et les appartenances.

 

Jean-Michel Quillardet

Avocat de renom, Jean-Michel Quillardet a été Grand Maître du Grand Orient de France de 2005 à 2008. Il fait créer avec Sciences Po Bordeaux une chaire Jean Zay consacrée à l’enseignement de la laïcité dont il est, nommé par Sciences Po, le premier titulaire. Il fonde en 2008 l’Observatoire international de la laïcité contre les dérives communautaires dont il assure depuis la présidence.

Membre depuis 2009 de la Commission nationale consultative des droits de l’homme, organisme indépendant qui siège auprès du Premier ministre, il y est vice-président de la commission « questions de société, éducation aux droits de l’Homme ». Il est également depuis 2011 Chargé d’enseignement de la laïcité à l’Université d’Évry. Il a participé par ailleurs à la rédaction de la Charte de la laïcité à l’école de la République, demandée par le Ministre Vincent Peillon et mise en place en septembre 2013. Il préside l’association « Jean Zay au Panthéon » qui a largement contribué à la « Panthéonisation » de Jean Zay décidé par le Président de la République. Auteur de nombreux ouvrages, il prépare actuellement un livre intitulé « Pourquoi Jean Zay au Panthéon ? ».