-Transition énergétique-

La transition énergétique étant devenue un enjeu économique important, il est nécessaire, aujourd’hui, de réaliser une prospective des métiers et d’identifier les nouvelles compétences requises. Ces informations permettront aux entreprises de mettre à jour leur stratégie afin de répondre aux nouvelles exigences du marché. Enfin, une perspective à long terme, la Chaire a pour vocation de proposer un nouveau dispositif d’enseignement adapté aux exigences futures des entreprises.

Partenaires depuis 2014

E5TAtlantechEDF_bisEIGSI-LR+CASA

Objet de la Chaire

La Chaire Transition Energétique, aidée dans ses missions par le Club de l’Observatoire des Métiers de la Transition Energétique (COMETE), s’oriente autour de 3 axes :

  • Recenser les besoins en compétences des entreprises et les difficultés rencontrées pour y répondre.
  • Identifier les métiers du management en émergence ou en développement liés à la transition énergétique.
  • Favoriser l’accès à l’information par le biais d’une newsletter trimestrielle et d’un livret. Dans une perspective à long terme, la Chaire s’inscrit également dans une démarche d’ingénierie pédagogique qui permettra d’informer et de proposer à nos étudiants des dispositifs d’enseignement « sur mesure » sur les compétences nécessaires liées à la transition énergétique et de faciliter la mobilité professionnelle et l’employabilité sur le territoire.

 

Méthodologie

Chaire Transition énergétique-Méthodo

Premiers résultats

  • Les métiers de la transition énergétique changent d’appellation

Un exemple : le poste d’Energy Manager est souvent considéré comme un nouveau métier lié à la transition énergétique, alors qu’il existe depuis quelques dizaines d’années en tant que Responsable des utilités. Sa mission ? Réduire la facture énergétique dans les industries lourdes. Aujourd’hui ? Seule l’appellation a changé puisque la mission est restée la même.

  • Les métiers de la transition énergétique se développent…

Tels que les communicants, les avocats, les juristes ou encore les métiers liés à la gestion financière de l’entreprise. Outre l’impact direct sur les métiers techniques, la transition énergétique a également un impact indirect sur les métiers du tertiaire et du management.

  • Les métiers de la transition énergétique nécessitent une transversalité des compétences

Les experts et les professionnels s’accordent à dire que la transition énergétique est un agrégat de compétences et qu’il faut l’appréhender dans un système complexe composé de différentes facettes afin de répondre à toutes les exigences de la transition énergétique.
Ces résultats donnent des indications sur les besoins actuels en compétences des entreprises. L’étude menée en deuxième année sera principalement axée sur deux fonctions : RH et Finance. Elle s’inscrira dans la continuité des premiers travaux et permettra de les consolider grâce  une étude quantitative.