Chaire Responsabilité sociétale et ISO 26000

Raison d’être de la Chaire

La normalisation en développement durable ne fait pas encore l’objet de travaux suffisants pour le management de l’entreprise. La Chaire « Responsabilité sociétale et ISO 26000 » œuvre pour l’opérationnalisation de la responsabilité sociétale par la norme ISO 26000.

Objet de la Chaire

La Chaire a pour objet de concevoir, de réaliser et de maîtriser des projets co-construits avec les entreprises partenaires, afin d’aboutir à terme à la concrétisation de démarches de responsabilité sociétale au sein des entreprises, par l’application des recommandations de l’ISO 26000. Ces projets appliquent une méthodologie élaborée par les enseignants-chercheurs de l’IRSI dans le cadre de recherches-interventions.

Méthodologie de travail

Chaire Responsabilité Sociétale et ISO 26000Réalisations

Les travaux de la Chaire « Responsabilité sociétale & ISO 26000 » font l’objet de publications portant sur les changements et les évolutions en termes organisationnels, de culture d’entreprise, de stratégie d’entreprise, ou traitant d’outils de gestion dans le champ de la responsabilité sociétale.

Des travaux thématiques émergent aussi de ces recherches de terrain, notamment sur des problématiques de normalisation de la responsabilité sociétale, de reporting extrafinancier, d’innovation sociétale ou encore de marketing et d’achats responsables.

Enfin, un ensemble de travaux porte sur la recherche-intervention dans le champ de la responsabilité sociétale. La convention de mécénat signée pour une durée de 6 ans (2010-2016) avec le Groupe Fleury Michon a permis d’aborder la responsabilité sociétale dans le contexte d’une entreprise familiale, du secteur de l’agroalimentaire, ayant un fort ancrage territorial. En parallèle, le projet mené avec la branche agroalimentaire de l’entreprise algérienne Cevital (2014-2017) donne l’occasion d’aborder la responsabilité sociétale sous un angle international, et permet des analyses croisées avec d’autres travaux de la Chaire. La convention de mécénat lancée en 2016 pour une durée de 3 années avec le Groupe Hautier Transports offre, elle, l’opportunité de travailler avec une PME française familiale, centenaire, qui connaît une forte croissance interne (doublement de son effectif) au moment de l’initiation de sa démarche de responsabilité sociétale.

Convention Groupe Hautier – IRSI (2015-2018)

HAUTIER-150x69La Direction du Groupe Hautier Transports a fait le choix en 2015 de s’engager dans une démarche RSE. Cette nouvelle orientation s’inscrit dans le prolongement des actions de la société, depuis toujours très engagée dans ce type de démarche. C’est une source de création de valeur, pour le Groupe Hautier Transports, pour ses actionnaires, ses salariés, ses clients et ses fournisseurs et une contribution au développement du territoire. Pour s’assurer de la réussite de ce projet, le Groupe Hautier Transports a souhaité s’appuyer sur la norme internationale ISO26000 qui a vocation à mettre en avant une compréhension commune du périmètre de la RSE.

Entreprise certifiée à la norme 9001 depuis 1993 (une des premières dans le transport routier) et en recherche permanente d’amélioration grâce à son management par la qualité dont le SMQ est salué par tous les auditeurs. La démarche 26 000 vient donc naturellement après ces années de perfectionnement.

De son côté, l’IRSI est fier d’être partie prenante de ce projet de mise en œuvre d’une démarche ISO 26000 au sein du Groupe Hautier. Cette convention permettra à l’IRSI de consolider ses travaux académiques au sein de la Chaire « Responsabilité Sociétale et ISO 26000″, en ouvrant ses perspectives de recherche aux PME et entreprises familiales.

Le Groupe Hautier et le Groupe Sup de Co La Rochelle ont donc signé, le 24 novembre 2015, une convention de mécénat qui se déroulera sur 3 années.

Convention de mecenat HAUTIER                            Convention de mecenat HAUTIER
Signature de la convention de mécénat, le 24 novembre 2015

Contrat Cevital – IRSI (2014-2017)

CevitalFort de son expérience relative à l’accompagnement des entreprises dans l’intégration de la responsabilité sociétale, l’IRSI vise à présent un rayonnement tant régional qu’international. C’est dans cette perspective que l’Institut a signé, le 12 juin 2014 à Alger, un contrat de partenariat avec le premier Groupe privé algérien Cevital, pour une durée de trois ans. Ce premier contrat à l’international pour l’Institut, impliquant une équipe de chercheurs en gestion, est une opportunité à plus d’un titre :

  • Approfondir les résultats déjà obtenus sur l’accompagnement d’entreprises dans la mise en œuvre de démarches de responsabilité sociétale basées sur les lignes directrices de l’ISO 26000 (Chaire Responsabilité Sociétale et ISO 26000) ;
  • Enrichir l’expérience et l’expertise de l’Institut sur le volet international ;
  • Retirer de nouvelles observations sur des spécifiés territoriales locales en matière de responsabilité sociétale ;
  • Développer de nouveaux terrains de recherche et d’application sur diverses problématiques de responsabilité sociétale dans le secteur de l’agroalimentaire ;
  • Renforcer les contenus pédagogiques de l’Institut en matière de responsabilité sociétale et de développement durable, dédiés aux étudiants du Groupe Sup de Co La Rochelle.

Au terme de la première année de travail (2014-2015), appuyée sur une méthodologie appliquée et maitrisée, les résultats obtenus ont été formalisés dans trois livrables : un rapport d’inventaire, un rapport d’auto-évaluation et un rapport de synthèse comprenant des axes d’amélioration en matière de responsabilité sociétale, en cours de validation. Cette première phase doit déboucher en seconde année sur la construction de plans d’actions orientés sur les 7 questions centrales de l’ISO 26000 : Gouvernance, Droits de l’Homme, Relations et conditions de travail, Environnement, Loyauté des pratiques, Relations avec les consommateurs, Engagement territorial.

Signature contrat CEVITAL - IRSI                             Signature_groupe_bis Contrat CEVITAL - IRSI

Signature du contrat de partenariat, le 12 juin 2014

Convention Fleury Michon – IRSI (2010-2016)

logo Fleury Michon

Sur la période 2010-2016, l’IRSI a accompagné Fleury Michon, entreprise industrielle française du secteur de l’agro-alimentaire dans sa démarche d’intégration de la responsabilité sociétale d’entreprise selon les lignes directrices de la norme internationale ISO 26000. L’IRSI a en effet signé une convention de mécénat avec le Groupe Fleury Michon pour une durée de trois ans, reconduite à nouveau pour trois ans le 9 septembre 2013. Cette première Chaire d’entreprise pour l’IRSI, impliquant une équipe de chercheurs en gestion permet de contribuer à des publications scientifiques sur une problématique concrète de management de la responsabilité sociétale des entreprises, tout en renforçant l’expertise de l’établissement d’enseignement supérieur.

schema_importance_performance

Implication des étudiants dans la pédagogie

Les étudiants des MBA SDD-MDE ont été aussi associés à la réflexion en apportant dans le cadre de consultancy projects des rapports sur les thèmes suivants : les « Bonnes pratiques de responsabilité sociétale » dans le secteur des Industries Agro-Alimentaires, des chartes éthiques et un rapport sur les indicateurs de performance de responsabilité sociétale du secteur.

Renouvellement du partenariat pour trois années

Le renouvellement en 2013 de la convention permet de poursuivre le partenariat en intégrant la RSE dans le fonctionnement et les activités de l’entreprise et non plus seulement en mode projet. L’objectif est d’opérationnaliser et de maitriser la responsabilité sociétale dans le Groupe Fleury Michon, d’assurer son apprentissage et son appropriation par le personnel, son intégration dans les processus et ainsi de consolider le management des risques et RSE.

Témoignage de Fleury Michon

Témoignage de François Petit, initiateur de la Chaire responsabilité sociétale et ISO 26000:

« Le monde n’est pas fait de forces séparées. L’association de Fleury Michon et du Groupe Sup de Co La Rochelle a montré qu’il faut abandonner l’illusion d’une division irréversible entre le monde professionnel et académique notamment sur des sujets aussi complexes que la mise en œuvre de la responsabilité sociétale. Cette opération est unique, totalement inédite, en France. Nous avons la chance de lui donner un souffle nouveau durant ces trois prochaines années avec le renouvellement de la convention grâce à la confiance accordée par Fleury Michon ».

 

 

Ils nous ont fait confiance

Convention Inter Mutuelles Assistance / IRSI (2011-2014)

Le partenariat signé en juin 2011 pour 3 ans, a eu pour objet l’accompagnement du groupe IMA, dans l’implémentation de la responsabilité sociétale suivant la norme ISO 26000.

Le siège du Groupe IMA est installé à Niort « capitale des mutuelles » et permet ainsi une proximité géographique avec le Groupe Sup de Co La Rochelle, amenant à la signature d’une convention de partenariat entre les deux entités en 2010. Et dès 2011, le Groupe IMA a signé une convention de mécénat avec l’IRSI pour être accompagné dans sa démarche RSE suivant les lignes directrices de la norme ISO 26000. Le groupe IMA a initié cette démarche afin de capitaliser sur son statut et ses initiatives antérieures en tant qu’acteur de l’économie sociale, de répondre aux engagements préexistants auprès des institutionnels du monde de l’assurance et de l’économie sociale. IMA souhaite également être en continuité des politiques de RSE de leurs actionnaires et ainsi répondre aux besoins de leurs sociétaires, clients et prospects. Enfin, IMA a cherché à anticiper ou accompagner l’évolution de la réglementation en matière de reporting extra-financier. L’IRSI, partenaire proche localement, a été choisi également pour son expertise et son expérience en matière responsabilité sociétale déjà démontrée par la convention signée avec Fleury Michon, portant sur le même accompagnement, un an plus tôt.

Co-Construction du projet

En 2011-2012, trois étapes majeures ont été menées à bien. En premier lieu, lors du lancement institutionnel, l’organisation, la structure et la démarche du projet ont été conçues et actées conjointement entre les cadres et dirigeants du groupe IMA d’une part, et les enseignants-chercheurs de l’IRSI d’autre part. Dans un deuxième temps, le rapport d’inventaire des pratiques de responsabilité sociétale du groupe IMA a été finalisé en février 2012, avant d’être validé par le Comité de Direction de l’entreprise en avril de la même année. Ces deux étapes ont permis à IMA de mieux appréhender la démarche de responsabilité sociétale. Cette phase d’auto-évaluation permet en juin 2012, de positionner l’entreprise quant à sa performance et à l’importance de ses enjeux de responsabilité sociétale.

Ce projet s’est poursuivi en 2012-2014 avec la définition des axes d’amélioration et des plans d’actions en matière de responsabilité sociétale. En 2014, après 3 ans d’accompagnement méthodologique par l’IRSI, IMA a choisi d’internaliser sa démarche et de la rendre plus opérationnelle avec la mise en œuvre de plans d’actions au sein de ses métiers et le partage des initiatives existantes dans l’entreprise. La mise en place d’une communication interne puis externe permettra de valoriser les initiatives et projets portés par l’entreprise.

Enfin, depuis 2014, en complément de cette convention sur l’accompagnement de la démarche de responsabilité sociétale d’IMA par l’équipe de l’IRSI, IMA fournit le terrain d’étude d’une thèse portant sur « le bien-être au travail » supervisée par l’Ecole.

Des étudiants des MBA SDD et MDE de l’Ecole réalisent régulièrement leur stage en alternance chez IMA.

Témoignage d’IMA